Skip to content

Extrait de la bande dessinée montrant Alou persécuté par les islamistes.

Mali, région de Youwarou, 2015. Alou trouve un statuette, une maternité rouge. Brutalisé et menacé par les islamistes qui l'ont à l’œil, il ne peut pourtant pas abandonner la figurine en bois. Il s'en va voir le hogon, un vieil homme sage. Et le hogon lui raconte...

Cette statuette, lui-même l'a sauvée et cachée des colonialistes français qui avaient pillé le pays de ses œuvres d'art avant de lui accorder l'indépendance dans les années 60. Cette statuette, sa famille se la transmettait de génération en génération, peut-être depuis le XIVe siècle !

Alors Alou part. Quitte sa femme et ses enfants. Son métier de chasseur de miel. Il rejoint le chemin des migrants : la Libye, la mer Méditerranée, Lampedusa. Son ojectif : arriver au Louvre, faire expertiser la statue, et la confier à des mains sûres.

Lire la suite..

Enfant, Zélie a vu sa mère pendue par l'armée du royaume d'Orïsha, lors du grand raid d'extermination des maji. Mais, plus grande, elle découvre qu'elle est l'élue des dieux : elle peut rendre à son peuple leurs pouvoirs magiques. Pour cela, elle doit retrouver trois artefacts (le parchemin, la pierrre de feu et la dague d'os), et accomplir le rite sacré sur l'île de la mer d'Orinion, au moment du centenaire du solstice.

Contre elle, le roi Saran et le prince Inan.
À ses côtés, son frère Tzain et la princesse Amari...

Lire la suite..