Aller au contenu

😀

Ambre a bien du mal à suivre, en classe et dans la cour de récréation de son école primaire : la maîtresse Dutron-Rifot la reprend tout le temps, et Morgane Lapail (alias Lapeste) lui rabâche sans arrêt son incapacité à lire. Car, c'est un fait, Ambre est dyslexique. Mais elle n'est pas bête pour autant, et elle le sait !

Lire la suite

1

Les 8, 9 et 10 mars 2019 a eu lieu le quatrième festival des oniriques, festival des littératures fantasy et steampunk. Il est organisé tous les deux ans par les bibliothécaires de la ville de Meyzieu.

Les 8, 9 et 10 mars 2019 a eu lieu le quatrième festival des oniriques, festival des littératures fantasy et steampunk. Il est organisé tous les deux ans par les bibliothécaires de la ville de Meyzieu.

20 000 lieues sous les mers de Jules Vernes,
auteur emblématique des débuts du courant steampunk

Et c'était grandiose ! Environ 6 000 personnes sont venues ! (Ce chiffre m'a été donné à l'oral par un membre organisateur le dernier jour du festival, il n'est donc pas précis, et à ce jour, je n'ai trouvé aucun chiffre officiel. Mais il est cohérent : c'est plus qu'aux oniriques de 2017, la page culturelle du site de la ville de Meyzieu indique "plus de 5 000 personnes".)

Le salon du livre était accompagné de spectacles de rue, d'un marché des artisans, d'expositions, de conférences, d'ateliers de création, d'un concert des auteurs, de contes, de projections... Ouf ! Voilà. Je n'ai pas pu tout voir, mais voici ce que j'en retiens.

Lire la suite

Merci à tous les impatients du résultat de la crinoline de papier !
Le voici en situation réelle : au grandiose festival des oniriques !

Cosplay pour un festival du livre fantasy-steampunk

À suivre :
- un article sur le festival,
- un mode d'emploi de fabrication de la jupe.

En attendant, rendez-vous à la prochaine édition dans deux ans 😉

Takam Tikou : une revue électronique spécialisée en littérature jeunesse en Afrique, aux Caraïbes, en Océanie, et dans les pays arabophones. Ce quadrimestriel du CNLJ (Centre National de la Lecture pour la Jeunesse) se veut lieu numérique d'échange entre professionnels du livre, pour la valorisation de la littérature des enfants et des jeunes dans le monde.

Vous avez envie de connaître la situation du livre pour les enfants au Cameroun ? Découvrir un illustrateur des Caraïbes ? Contacter une maison d'édition guadeloupéenne ? Ou vous recherchez une bibliographie d'albums en arabe ?

Pour préparer une animation ou pour vous documenter à titre personnel, allez jeter un œil sur Takam Tikou : une revue électronique spécialisée en littérature jeunesse en Afrique, aux Caraïbes, en Océanie, et dans les pays arabophones. Ce quadrimestriel du CNLJ (Centre National de la Lecture pour la Jeunesse), et hébergé par la BnF, se veut lieu numérique d'échange entre professionnels du livre, pour la valorisation de la littérature des enfants et des jeunes dans le monde.

Bonne navigation !