Aller au contenu

Festival des oniriques : rétrospective d’une visiteuse

Les 8, 9 et 10 mars 2019 a eu lieu le quatrième festival des oniriques, festival des littératures fantasy et steampunk. Il est organisé tous les deux ans par les bibliothécaires de la ville de Meyzieu.

Les 8, 9 et 10 mars 2019 a eu lieu le quatrième festival des oniriques, festival des littératures fantasy et steampunk. Il est organisé tous les deux ans par les bibliothécaires de la ville de Meyzieu.

20 000 lieues sous les mers de Jules Vernes,
auteur emblématique des débuts du courant steampunk

Et c'était grandiose ! Environ 6 000 personnes sont venues ! (Ce chiffre m'a été donné à l'oral par un membre organisateur le dernier jour du festival, il n'est donc pas précis, et à ce jour, je n'ai trouvé aucun chiffre officiel. Mais il est cohérent : c'est plus qu'aux oniriques de 2017, la page culturelle du site de la ville de Meyzieu indique "plus de 5 000 personnes".)

Le salon du livre était accompagné de spectacles de rue, d'un marché des artisans, d'expositions, de conférences, d'ateliers de création, d'un concert des auteurs, de contes, de projections... Ouf ! Voilà. Je n'ai pas pu tout voir, mais voici ce que j'en retiens.

Le salon

De droite à gauche (pour changer !) :
Patrick K. Dewdney, Thomas Day,
et le libraire de l'esprit livre
Le stand du club
Présences d'esprits

Plus de 40 auteurs ont été invités pour l'occasion. Christelle Dabos, auteure de la série La passe-miroir, était invitée d'honneur. Et dimanche, il y avait une queue monstrueuse pour ses dédicaces ! Mais les autres auteurs et illustrateurs n'étaient pas en reste.

Une salle attenante abritait les stands de graphistes et de libraires BD et mangas, mais aussi celui de Présences d'esprits, club de lecture SF, fantasy et autres courants merveilleux. L'association publie deux périodiques :

  • L'AOC : Aventures Oniriques et Compagnie : recueil trimestriel de nouvelles lues et approuvées par les membres du club. Avis aux amateurs : vous pouvez vous proposer auteur ou lecteur contributeur
  • Présence d'esprits : un zine trimestriel

Les assos présentes

Cyberunes

Cyberunes

Les membres du Cyberunes se réunissent chaque mois pour échanger sur les livres, films, et jeux en rapport avec le merveilleux. Ils participent activement à la préparation et à la réalisation du festival. Outre ces activités, ils organisent des jeux de rôle, des soirées à thèmes, etc.

Tremblez : la Mort est membre du Cyberunes
Le village des lutins exposé par Cyberunes

Le CLIVRA

La taverne,
espace de restauration et d'activités

Le Club de L’Imaginarium à Vapeur en Rhône-Alpes organise de nombreux évènements en rapport avec l'imaginaire steampunk : duels de thé, démonstrations de télégraphie améliorée, conventions...

Pendant le festival, il tenait la taverne : un lieu de convivialité d'approvisionnement stratégique.

Studio photo du CLIVRA

Et, dans un coin, il mettait à disposition son studio photo. Les membres vous accueillent dans un décor colonialiste. L'un vous propose crinolines et haut-de-forme, l'autre vous prend en photo directement sur votre portable. Merci pour l'accueil, on s'est vraiment amusés !

Et à la sortie qui donnait sur le marché, le tenancier de la buvette proposait des duels façons Fort Boyard. Il fallait y penser !

Le double monocle

Le double monocle à ressorts est une association d'artistes, d'artisans et d'amateurs, proposant des stages et des ateliers d'impression et de reliure artisanales. Parmi les techniques proposées : linogravure, ronéotype, embossage, reliure, etc.

Pour les oniriques, le double monocle avait préparé un atelier de scrapbooking amélioré. Avec à disposition du matériel haut de gamme : tampons encreurs, machines à écrire... Le but était de remplir à notre guise un journal d'exploration vierge. Et les pages présentaient des propositions de thèmes tout à fait inspirantes : "étude des gisements de planchers", "étude des mécaniques pointues", "observation des comportements déroutant des locaux"...

Petits et grands se sont succédés dans l'atelier sans discontinuer !

Quelques artistes

Sébastien Drecq, magicien
L'orgarêve à propulsion parentale
Archibald Macquart de Rullensurt

Pour conclure, la programmation du festival était tellement fournie qu'il était impossible de voir tout ce qu'on aurait aimé. Chapeau à tous les contributeurs, et vivement 2021 !

1 thought on “Festival des oniriques : rétrospective d’une visiteuse

  1. Ping : Crinoline – Le marche-pages

Les commentaires sont fermés.