Skip to content

Marinka est fille et petite fille de Yaga. Être Yaga, cela implique mener les morts vers l'au-delà : venir à leur rencontre avec une maison dressée sur des pattes de poule, les accueillir avec un festin, écouter leurs souvenirs et leurs regrets, et leur faire passer la porte du passage. Mais voilà : Marinka n'a pas envie d'être Yaga. Ce qu'elle voudrait, c'est créer des amitiés qui durent, pouvoir évoluer parmi les vivants. Elle ne sait pas ce qu'elle veut devenir, mais pas une Yaga. Comment le faire comprendre à sa grand-mère et à sa maison ?

Lire la suite..

Depuis la mort de son père, Blue ne sort plus de sa maison. Jusqu'au jour où un avion de papier atterrit juste devant sa porte.
Blue au pays des songes : extrait

Depuis la mort de son père, Blue ne sort plus de sa maison. Jusqu'au jour où un avion de papier atterrit juste devant sa porte. De nombreux avions de papier ! La jeune fille découvre un colis : une mini-baleine dans un bocal. C'est alors que la forêt envahit tout. Les racines envahissent sa maison, et tentent de la saisir. C'est le signe du départ. Blue doit fuir la forêt, et partir vers un ailleurs...

Lire la suite..

Amélia, petite ramoneuse à Londres, ne souhaite qu'une chose pour Noël : voir sa mère survivre à sa maladie. Mais cette année-là le Père Noël était occupé : Lutinbourg est attaqué par des trolls. Le traîneau fut écrasé, les cadeaux piétinés, la ville fracassée. La mère d'Amélia meurt, et la petite ramoneuse se retrouve à la maison de redressement de M. Villain, aux travaux forcés. Ce décor étant planté, l'histoire reprend l'année suivante : le Père Noël réussira-t-il à sauver Amélia du pensionnaire ? Amélia reprendra-t-elle foi en la magie de Noël ?

Vous aussi vous vous êtes dit "Yêrk" en lisant ce résumé ? Moi aussi, en lisant le 4e de couverture. Bon, j'ai lu le livre quand même. On ne sait jamais, ça pourrait être parodique, ou original ? Lire la suite..