Skip to content

🙂

Comment réduire son empreinte carbone sur internet ? Ce documentaire s'adresse aux jeunes, mais il peut profiter à tous. Avec beaucoup d'humour, il aborde de nombreux sujets : le jeu vidéo, le streaming, le porno, tout y passe. Court et concis, il ne nous alourdit pas sous les infos et nous donne de nouvelles idées d'habitudes à adopter. À mettre dans toutes les mains !

MARTIN, Julie. Cliquer c'est polluer. 404 éditions, 2022. 78 p. ISBN 9791032405796

Tout commence par le meurtre de Sandre. Il est aussitôt condamné et envoyé sur "Le Bouclier". Ses deux sœurs sont toutes deux bouleversées par cette séparation soudaine. Salem, l'intrépide, fait tout se rendre elle aussi sur le bouclier. Sarah, la plus réfléchie, se ressaisit plus tardivement et entre en politique pour prôner l'égalité hommes-femmes.

Mais en cherchant ainsi à se réunir à nouveau, les trois frères et sœurs auront à prendre un risque irréparable : percer à jour l'horrible secret de la fondation de Pollen.

Lire la suite..

🙂

Adriana fait partie d’une équipe scientifique envoyée dans la forêt tropicale de la Guyane. Leur mission : tester le GENIBE, un nouvel insecticide contre les moustiques.

Adriana est pleine de bonnes intentions. Éradiquer les moustiques, c’est éradiquer les maladies qu’ils transportent (le paludisme, la dengue, etc.). Mais le professeur Todorov s’est bien gardé de donner le détail de sa formule. Son but est plutôt de gagner la course au brevet, quel qu’en soit le prix. Quelles seront donc les conséquences sur l’environnement ?

https://images-eu.ssl-images-amazon.com/images/I/51HNtvi4OaL._SX195_.jpg Lire la suite..

Le film n'a pas l'ambition de nous enseigner la permaculture. Au contraire, il nous montre qu'elle ne peut pas se copier-coller. Qu'il s'agit d'observer son terrain, pendant un an, puis de l'aménager en fonction des ressources disponibles (le soleil, la pluie, les cours d'eau...), en concevant un véritable design "in situ".

Le film n'a pas l'ambition de nous enseigner la permaculture. Au contraire, il nous montre qu'elle ne peut pas se copier-coller. Qu'il s'agit d'observer son terrain, pendant un an, puis de l'aménager en fonction des ressources disponibles (le soleil, la pluie, les cours d'eau...). De concevoir un véritable design "in situ".

Lire la suite..