Aller au contenu

Jang s’intéresse à la littérature. Il pense à devenir copiste à son tour. Mais peu à peu, il se rend compte des dangers de la diffusion d’opinions différentes du gouvernement…

🙂

Corée, XVIIIe siècle. Le petit Jang vit seul avec son père, copiste. Un métier pénible, à l’époque : rester agenouillé toute la journée, jusque tard le soir. Un jour, Jang le voit revenir à la maison roué de coups. Il assiste à sa mort et devient orphelin, alors qu’il n’a que 8 ans.

Le libraire le prend sous son aile et en fait son commis. Et, au fil de ses distributions, Jang s’intéresse à la littérature. Il pense à devenir copiste à son tour. Mais peu à peu, il se rend compte des dangers de la diffusion d’opinions différentes du gouvernement…

Lire la suite