Aller au contenu

Rois de cendres

Jack et August, vivent dans l'Iowa, au milieu de rien. Au lycée, tout les sépare. Au-dehors, ils sont inséparables. Ils ont grandi ensemble, ont fait les 400 coups. Ce qu'ils préféraient lorsqu'ils étaient gamins : jouer au roi d'osier et au roi de bois. Dix ans plus tard, Jack revient sur l'univers qu'ils imaginaient. Sauf qu'à présent, il le voit. Pour de vrai.

Ce monde est à la fois médiéval, à la fois complètement fantasque : des méduses évoluent à trois mètres du sol, des moutons à huit pattes suivent, et les êtres humains sont vêtus de costumes bigarrés. Monde parallèle ? Hallucinations ? Folie ?

August est désemparé. Déjà dans sa vie ordinaire, il deale pour pouvoir subvenir aux besoins de sa mère, de Jack et de lui-même. Sa façon de gérer le stress : regarder le feu brûler. De la pyromanie, quoi. Il ne peut pas en parler à leurs parents, ils les délaissent complètement. Les éducateurs du lycée ? Leur devise serait plutôt "action-réaction". Alors lorsque Jack commence à parler d'apparitions, de quête à mener contre le roi au sabot-fendu, de bleu merveilleux à rendre à la nation, il est complètement dépassé.

C'est la débrouille avec les amis. Jusqu'à ce que ça craque.

[scanner les pages 182 + 183] Une mise en page originale, entrecoupée de photos, de croquis, de billets de retenue, de recettes et de playlists. Avec, sur la tranche, des taches de plus en plus sombres...

Les apparitions de Jack ne sont qu'un prétexte pour Kayla Ancrum. Ce qu'elle veut mettre en scène, se sont les difficultés que peuvent avoir les ados pour rencontrer une écoute bienveillante. Elle créée un terrain : l'un est possessif, l'autre culpabilise pour tout. À un point maladif. Ces deux-là étaient faits pour s'entendre. S'entre-détruire malgré eux, peut-être, malgré leur amitié fusionnelle... C'est pour éviter cela à d'autres jeunes que l'auteure liste en première page des associations qui leur sont dédiées.

À classer non pas en fantasy, mais en société. À partir de 15 ans.

ANCRUM, Kayla. Rois de cendres. Milan, 2019. 313 p. ISBN 9782745997562