Aller au contenu

ReBorn (t. 2 de ReMade)

Seconde naissance. Naissance de nations qui cherchent à se restructurer, qui hésitent entre guerre et entraide. Naissance d'individus qui ont survécu au virus, qui vivent avec le virus. Naissance d'une colonie extra-terrestre très particulière...

Seconde naissance. Naissance de nations qui cherchent à se restructurer, qui hésitent entre guerre et entraide. Naissance d'individus qui ont survécu au virus, qui vivent avec le virus. Naissance d'une colonie extra-terrestre très particulière...

https://images-eu.ssl-images-amazon.com/images/I/51ixvsRRM0L._SX195_.jpg

Léo et Freya (voir tome 1) survivent seuls tous les deux depuis plus d'un an, lorsqu'ils tombent sur un message radio tournant en boucle : "Les secours arrivent. Vous allez recevoir de l'aide. Ce message s'adresse aux survivants de Grande-Bretagne. Si vous êtes en mesure de vous déplacer, rendez-vous à Southampton le 1er septembre." De quelle année ? Léo et Freya prennent le risque, et entreprennent le voyage.

Tom, le père de Léo, a en fait survécu à la première apparition du virus. On suit toutes ses aventures, deux ans en arrière : les conflits d'intérêts entre militaires d'Amérique du Nord et du Sud, jusqu'à son entreprise de sauvetage en Grande-Bretagne. Eh oui, c'est lui qui envoie la cavalerie médicale. Il garde espoir de retrouver sa femme et ses deux enfants.

Grace aussi est encore vivante. Elle a été contaminée. Mais elle fait découvrir au lecteur que le virus a une intelligence propre, des intérêts, et qu'il souhaite entrer en bonne entente avec la race humaine. En l'absorbant, elle se propose de l'améliorer : lui faire profiter de ses sens ultrasensibles, de ses connexions permanentes entre membres, sans filtre de langage. Pour un monde meilleur.

Les propos confiants de Grace mettent tout de même mal à l'aise : c'est qu'il s'agit de se faire absorber par le virus, de ne devenir qu'un amas informe de chair et de peau, de confondre son esprit et son âme dans la masse (notion qui, je trouve, n'est pas encore assez mise en œuvre dans la narration). Une imposition qui se rapproche du prosélytisme religieux ou du colonialisme.

Là-dessus, Alex Scarrow tire une tension dans l'ambiance et dans le scénario durant tout le volume. Indécrochable !

 

Scarrow, Alex. ReBorn. Casterman, 2018. 474 p. ISBN 9782203140707

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *