Aller au contenu

Érik le rouge

Une bande dessinée de qualité, qui nous immerge dans les conditions de l'époque. Di Giorgio qui nous fait réaliser que la découverte du Groënland ne s'est pas faite aussi facilement qu'une ligne de texte dans un dictionnaire !

🙂

Nous voici vers l'an 1 000. Érik est un jeune et noble vicking norvégien, promis à un bel avenir. Il possède des terres, commande des hommes, et plaît aux femmes. Mais il a le sang chaud, et traite d'une façon radicale avec ceux qui le jalousent... Rapidement, il est jugé pour meurtre. Le conseil adopte une sentence irrévocable : le bannissement. Lui, sa femme et ses hommes doivent prendre la mer, et ne pourront revenir qu'au bout de trois années.

Une bande dessinée de qualité, qui nous immerge dans les conditions de l'époque. Di Giorgio nous fait réaliser que la découverte du Groënland ne s'est pas faite aussi facilement qu'une ligne de texte dans un dictionnaire ! Chapeau aussi à Laurent Sieurac et Lorenzo Pieri : les postures des personnages sont parfois un peu maladroites, mais les paysages et les couleurs sont magnifiques, dignes d'un livre d'Histoire.

Un bémol tout de même. Dites donc, tous les trois, vous déshabillez bien vite les islandaises. Une case, et pfuit, à poil ! C'est très vendeur, mais je n'achèterais pas votre BD pour un CDI de collège. Pour un ouvrage si beau et si documenté, c'est vraiment dommage.

DI GIORGIO Jean-François. Érik le rouge. Soleil,2013 & 2014. (2 volumes). ISBN 978-2-302-04332-9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *