Aller au contenu

Au fil des tomes, Faith accumule les ennemis dans des missions pas si épiques [...], pour que tous ces super-vilains se liguent contre elle au livre final. Pas plus de renouvellement du comics que ça.

🙁

De jour, Faith est une journaliste comme une autre. Elle entretient le blog du journal Zipline, écrit les brèves, les quizz, rien de bien exaltant. Mais la nuit, ou dès que le devoir l'appelle, elle devient Zéphyr : une super-héroïne aux pouvoirs télékinésiques. Ce qui lui permet de soulever des objets à distance, et de voler. Et, pour quelqu'un d'enrobé, c'est plutôt cool, non ?

Voilà. C'est sur ce seul motif que se positionne cette BD. Et moi, ça me chiffonne.

Lire la suite

🙂

Mississipi, 1908. Le vieux Lebey achète une automobile dans l'intention d'en faire un tracteur. Il confie cette mission à Rhod, son régisseur, et accepte que Jake, son petit-fils enthousiaste, suive les opérations. Mais son employé aime trop la voiture pour la transmormer. Il a une autre idée en tête : partir avec pour New bay, et retrouver la belle Miss Kay, chanteuse au cabaret "French Follie's"...

Il emmène Jake avec lui, et lui apprend à conduire "Tin Lizzie". Louis, le valet roublard du colonel Lebey, s'est invité à bord. Les deux comparses participeront à leur manière au pari lancé par Miss Kay : si Rhod veut conquérir son cœur, il devra vaincre à la course son deuxième prétendant, Lord knox, cavalier de l'imbattable Blackstorm.

Lire la suite

😀

Anna vit dans une belle maison victorienne, au milieu des bois. Un cadre idyllique et sécurisant... entouré de créatures sylvestres mystérieuses. Qui la guettent. Qui l'attendent. Quel est leur dessein ? Quel est son destin ?

Lire la suite

Une bande dessinée de qualité, qui nous immerge dans les conditions de l'époque. Di Giorgio qui nous fait réaliser que la découverte du Groënland ne s'est pas faite aussi facilement qu'une ligne de texte dans un dictionnaire !

🙂

Nous voici vers l'an 1 000. Érik est un jeune et noble vicking norvégien, promis à un bel avenir. Il possède des terres, commande des hommes, et plaît aux femmes. Mais il a le sang chaud, et traite d'une façon radicale avec ceux qui le jalousent... Rapidement, il est jugé pour meurtre. Le conseil adopte une sentence irrévocable : le bannissement. Lui, sa femme et ses hommes doivent prendre la mer, et ne pourront revenir qu'au bout de trois années.

Une bande dessinée de qualité, qui nous immerge dans les conditions de l'époque. Di Giorgio nous fait réaliser que la découverte du Groënland ne s'est pas faite aussi facilement qu'une ligne de texte dans un dictionnaire ! Chapeau aussi à Laurent Sieurac et Lorenzo Pieri : les postures des personnages sont parfois un peu maladroites, mais les paysages et les couleurs sont magnifiques, dignes d'un livre d'Histoire.

Un bémol tout de même. Dites donc, tous les trois, vous déshabillez bien vite les islandaises. Une case, et pfuit, à poil ! C'est très vendeur, mais je n'achèterais pas votre BD pour un CDI de collège. Pour un ouvrage si beau et si documenté, c'est vraiment dommage.

DI GIORGIO Jean-François. Érik le rouge. Soleil,2013 & 2014. (2 volumes). ISBN 978-2-302-04332-9