Aller au contenu

😀

Quelque part, dans un château abandonné des hommes, les animaux sont restés. Chèvres, ânes, chiens, tous se sont organisés en une république. Le taureau Silvio a été élu président, et les chiens veillent au bon fonctionnement du château : cultures, entretien des bâtiments, récolte et répartition des ressources.

Dans cette république idéale devenue tyrannie implacable, Miss B. tente de gagner la pitance de ses deux chatons en remplaçant son mari mort sur le chantier. Jusqu'à ce qu'Azélar, un vieux rat saltimbanque, vienne suggérer aux habitants comment changer le cours des choses...

Lire la suite

Extrait : une des fameuses "blagues" de l'homme-chien.

Scott, explorateur spatial, est chargé d'enquêter sur des accidents répétitifs sur les stations de recherches et de mise au point d'une nouvelle race humaine capable de s'adapter à la vie sur Titan.

Chaque fois, il trouve des plate-formes pulvérisées, avec les mêmes indices. Et, chaque fois qu'il rapporte ses informations et en demande les suites, il se fait aimablement congédier : l'entreprise Tianzhu gère la situation, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, gardez ces informations confidentielles, merci. Chaque fois, donc, Scott retourne à l'unique station de vie humaine.

Mais, entre deux spots de publicité de Tianzhu et le reportage des éminents scientifiques, une voix résistante commence à s'élever...

Lire la suite

Amédée, SDF sur les quais de la Seine, voit par un beau jour débouler un notaire. Paf ! il hérite du pavillon de tante Adélaïde. À la condition qu'il s'occupe bien de son occupant : Nicolas, trisomique, fan (et c'est peu dire) de Youri Gagarine. Heureusement que les copains sont là...

Amédée, SDF sur les quais de Seine, voit par un beau jour débouler un notaire. Paf ! il hérite du pavillon de tante Adélaïde. À la condition qu'il s'occupe bien de son occupant : Nicolas, trisomique, fan (et c'est peu dire) de Youri Gagarine. Heureusement que les copains sont là...

Extrait
Lire la suite

Extrait de la bande dessinée montrant Alou persécuté par les islamistes.

Mali, région de Youwarou, 2015. Alou trouve un statuette, une maternité rouge. Brutalisé et menacé par les islamistes qui l'ont à l’œil, il ne peut pourtant pas abandonner la figurine en bois. Il s'en va voir le hogon, un vieil homme sage. Et le hogon lui raconte...

Cette statuette, lui-même l'a sauvée et cachée des colonialistes français qui avaient pillé le pays de ses œuvres d'art avant de lui accorder l'indépendance dans les années 60. Cette statuette, sa famille se la transmettait de génération en génération, peut-être depuis le XIVe siècle !

Alors Alou part. Quitte sa femme et ses enfants. Son métier de chasseur de miel. Il rejoint le chemin des migrants : la Libye, la mer Méditerranée, Lampedusa. Son ojectif : arriver au Louvre, faire expertiser la statue, et la confier à des mains sûres.

Lire la suite

Histoire de deux femmes.

Solimar, mexicaine, est partie pour la Californie, dans l'espoir d'une vie meilleure. Elle vit une véritable histoire d'amour, puis est violée par trois hommes. Elle accouche d'un garçon sans savoir qui est le père. Alors qu'elle est expulsée, son enfant, né sur le sol américain, lui est enlevé, et gardé dans un orphelinat.

Kavya, américaine, souffre de ne pas avoir d'enfant. Elle tombe en amour devant le tout-petit. Elle fera tout pour pouvoir l'adopter et le garder.

C'est une lectrice qui m'a ramené ce roman américain avec enthousiasme. Elle ne tarissait pas d'éloges à son sujet. Malgré ce résumé qu'elle m'en a fait, elle maintenait que c'était un très beau livre.

SEKARAM, Shanthi. Lucky Boy. Bragelonne, 2018. 572 p. ISBN 9782811224448