Aller au contenu

La bique et ses petits. Version du conte la chèvre et de ses sept chevreaux, collecté auprès de Madame Grimard à Coin-sur-Cuvry, Lorraine, en patois.

Vous connaissez bien sûr le conte la chèvre et de ses sept chevreaux ! En voici la version lorraine, collectée auprès de Madame Grimard à Coin-sur-Cuvry, en patois, suivie de sa traduction française. Eune fwès...

Lire la suite

Le 28 octobre, notre bibliothèque fermait ses portes au public pour cause de crise sanitaire. Et nos contes d'Halloween alors ?! Eh bien ce n'est pas une épidémie qui vas nous arrêter ! Simplement retardés par le livreur qui a envoyé le caméra à l'expéditeur. (Normal XD !)

Nous les avons diffusés sur You Tube, d'abord en direct à 17h (après la sortie d'école des enfants), puis en replay. Vous pouvez les voir et les revoir sur ce lien 🙂

Au programme : 3 contes franc-comtois qui font peur, et une chanson en patois illustrée.

Le son bugge au début, il s'est réveillé quelques minutes après le début de la vidéo. Je ne crois pas qu'on pourra le corriger, on a repris directement le direct pour le remettre sur You Tube le plus rapidement possible, histoire que les parents qui aient loupé le créneau puissent le voir juste derrière.

Bravo et merci à Arthur et Antoine pour l'installation du studio, le super montage et la diffusion 😀

Partir en javelle

Expression lorraine qui signifie « s'user petit à petit, partir en déliquescence ». Se dit d’un ustensile, de quelqu’un...

Frâler

Expression lorraine aussi, mais pour dire que ton ustensile ou ton quelqu'un est tout foutu tout d'un coup !

Tous les quatre ou cinq ans, à la fin août, les hauts-savoyards sont ASSAILLIS par des prunes particulières : les cul-pòlets. Le sol est bleu au pied des pruniers. Il en pousse tant que Carrefour se retrouve à court de confisuc ! Et lorsque des amis s'invitent et que l'un d'eux se précipite pour annoncer "j'amène le dessert !", il n'y a plus de suspense.

Les cul-pòlets (ou cul-pollets), ce sont des mini-quetsches, ben, en forme de cul de poulet. Il n'en pousse que dans la région. Sur place, les habitants ne savent plus quoi en faire. Mais à 50km de là, vous pourrez en goûter pour 3,50€ le kilo ^^